Tutoriel pour changer facilement son boîtier d’ordinateur

Changer de boîtier d’ordinateur est souvent envisagé si vous faites évoluer votre PC ou si votre boîtier est défaillant, ce qui est rare, mais peut tout de même arriver. Le changement de boîtier PC peut donc être entraîné par l’installation d’un second disque dur ou le manque de baies en façade afin d’y installer un lecteur. Nous allons voir que changer son boîtier d’ordinateur n’est pas si compliqué si vous suivez ce tutoriel. 

7 points à vérifier avant de changer votre boîtier d’ordinateur 

Voici les 7 points à vérifier avant de changer votre boîtier d’ordinateur :

  • taille du boîtier : grand tour, moyen tour, mini tour ou desktop ;
  • format de la carte-mère : le boîtier doit être adapté aux dimensions de la carte-mère (ATX, micro-ATX, mini-ITX) ; 
  • présence d’emplacements de ventilateurs supplémentaires ; 
  • système de refroidissement aircooling ou watercooling ;
  • design : boîtier transparent, boîtier gamer plus agressif ; 
  • présence d’un boîtier d’alimentation ou boîtier PC vendu vide : 
  • prix de votre futur boîtier.

Votre boîtier est livré avec l’ensemble de sa visserie. Vous pouvez donc vous débarrasser de l’ancienne au moment de changer votre boîtier d’ordinateur.

Changer son boîtier d’ordinateur : le démontage des composants

Le grand jour est arrivé, vous allez procéder au démontage des composants internes de votre ancien PC puis les installer dans votre nouveau boîtier.

Tutoriel de démontage des composants internes d’un PC : 

  1. Débranchez votre PC du secteur.
  2. Ouvrez le panneau latéral de votre boîtier.
  3. Aspirez la poussière sur l’ensemble des éléments avant leur démontage.
  4. Prenez en photo les connexions qui vous semblent compliquées pour les reproduire à l’identique dans la nouvelle installation. 
  5. Passez vos mains sous l’eau et touchez le robinet pour vous décharger de toute électricité statique. 
  6. Commencez par retirer les cartes filles : carte graphique si indépendante de votre carte-mère, carte son et autres cartes éventuelles.
  7. Retirez toutes les connectiques sans oublier de prendre des photos !
  8. Ôtez ensuite le ou les disques durs puis les barrettes mémoire et le processeur. 
  9. Enfin, terminez par retirer la carte-mère en la dévissant de son support. 
  10. Nettoyez l’ensemble des composants minutieusement. 

Votre ancien boîtier PC est maintenant vide. Nous allons voir comment réinstaller les composants transférés d’un boîtier à un autre et les nouveaux composants dans votre boîtier PC neuf. 

Montage des composants internes dans le nouveau boîtier PC

Avant tout, l’installation de votre nouveau boîtier doit se faire à l’abri de la poussière et dans un endroit propre. Assurez-vous de bien nettoyer chaque pièce de votre ancien PC et ne sortez les nouveaux composants qu’au dernier moment, pour éviter qu’ils ne prennent la poussière ambiante. 

Pensez à vous décharger de toute électricité statique en touchant un élément métallique. Cette étape est très importante pour ne pas risquer d’endommages les pièces de votre PC. 

Inspection du boîtier PC neuf

Ouvrez votre nouveau boîtier et mettez précieusement de côté les vis et autres clips fournis avec votre matériel. Vérifiez ensuite l’intérieur de votre boîtier PC : absence de petits morceaux de plastique ou d’emballage notamment. N’hésitez pas à passer l’aspirateur en cas de doute. N’utilisez pas de chiffon qui pourrait déposer des fibres, préférez l’aspirateur ou une bombe d’air. 

Mise en place des ventilateurs ou système watercooling

Certains boîtiers sont vendus avec des ventilateurs déjà installés. D’autres ne le sont pas. Pensez à installer vos ventilateurs ou votre système watercooling en premier, pour avoir suffisamment d’accès pour le faire correctement. Vous les brancherez ultérieurement.

En ce qui concerne le système watercooling, s’il est vendu séparément de votre boîtier, suivez les recommandations d’installation figurant sur la notice quant à l’ordre de sa mise en place.

Installation de la carte-mère 

La carte-mère est la première à être installée dans votre boîtier. Fixez correctement votre carte-mère sur son support à l’aide de vis. Vérifiez bien que tout est en ordre avant de connecter les autres composants sur celle-ci. 

Montage des disques durs, lecteurs et graveur

Installez votre disque dur et ajoutez éventuellement un disque SSD si vous en avez acheté un. Prenez soin, lors de cette étape, de remonter la configuration telle qu’auparavant pour ne pas risquer de tordre les câbles et d’endommager vos connectiques. 

Branchement du boîtier d’alimentation 

Votre boîtier d’alimentation possède des câbles qui vont venir alimenter en courant électrique l’ensemble de vos composants internes. Reliez les pièces déjà installées à votre boîtier sans oublier de connecter, par le biais des nappes, vos différentes cartes (carte graphique, carte son) à la carte-mère.

Mise en place des barrettes mémoire et du processeur dans le boîtier PC

Après avoir mis en place le cerveau de votre PC avec la carte-mère, c’est au tour de son cœur de rejoindre son emplacement. C’est probablement la partie la plus délicate de l’installation puisque vous devez veiller à l’absence de toute saleté avant de mettre en place votre processeur. Ne forcez jamais, vous risqueriez de rompre les connecteurs ultras fragiles. 

Si vous devez installer un ventilateur au-dessus de votre processeur, pensez à utiliser de la pâte thermique pour que le contact entre le processeur et le ventilateur soit parfait.  

Les barrettes mémoire sont à installer dans les slots disponibles de la carte-mère. 

Connexion de la carte graphique indépendante

Attention, une carte graphique doit être installée sur un slot PCI Express (ou PCI-e) de la carte-mère. Ce slot est plus rapide que les slots PCI classiques. Vous devez éventuellement relier votre carte graphique au boîtier d’alimentation de votre PC si le modèle le requiert — notamment les cartes graphiques gaming ou professionnelles avec gestion de la 3D —

Vérification de votre installation après avoir changé votre boîtier d’ordinateur

Après avoir installé l’ensemble de vos composants, prenez le temps de vérifier avec attention l’ensemble des connexions, les fixations parfaites des éléments insérés dans les slots, l’absence de poussière, etc. Ne refermez pas de suite votre boîtier ! 

Branchement clavier, souris et écran 

Voilà le plus simple de toute votre installation : le branchement de votre clavier, de la souris et de l’écran. Rendez-vous à l’arrière de votre boîtier d’ordinateur et reliez chaque périphérique dans les ports et prises adaptées : ports USB 3.2 ou 2.0 ou port HDMI. 

Mise sous tension de votre nouveau boîtier PC

Branchez votre PC au secteur et vous voilà prêt ou presque ! Si vous avez installé un nouveau composant en remplacement d’un ancien ou ajouté un second disque dur, vous devrez suivre la procédure d’installation des pilotes.

N’oubliez pas que vous devez conserver les cartons d’emballage de vos pièces nouvellement changées durant le temps de la garantie de celles-ci. La mise en jeu de la garantie constructeur implique de retourner les pièces dans leur emballage d’origine en cas de réparation ou d’échange d’une pièce défaillante.

Changer son boîtier d’ordinateur n’est donc pas si compliqué. Cela demande juste de la minutie et de l’ordre dans la mise en place des composants internes dans votre boîtier d’ordinateur. Prenez toujours soin de travailler dans un environnement propre, de nettoyer consciencieusement votre zone travail après le démontage de votre ancien boîtier si vous remontez votre nouveau boîtier au même endroit. L’ennemi numéro 1 du matériel informatique est depuis toujours la poussière.

Découvrez à présent comment entretenir votre boitier d’ordinateur.