Qu’est-ce que l’overclocking pour augmenter la puissance de son PC ?

overclocking

L’overclocking se traduit par le surcadençage de votre PC, autrement dit, la possibilité de vous avez d’accélérer le fonctionnement d’un composant de votre ordinateur aux fins de le booster. Cette action n’est pas sans risque pour votre PC et doit être menée en toute connaissance de cause afin de ne pas endommager de façon définitive votre ordinateur.

Qu’appelle-t-on l’overclocking d’un PC ?

L’overclocking joue sur l’augmentation de la puissance de fonctionnement d’un composant de l’ordinateur. L’utilisateur vient ainsi pousser après une simple manipulation la fréquence du signal de l’horloge pour le processeur ou pour une carte graphique.

L’overclocking est généralement une pratique des gamers qui leur permet de jouer plus rapidement à condition que le processeur ou la carte graphique soit suffisamment puissant pour supporter une vitesse de fonctionnement accélérée.

Il doit donc y avoir une marge respectée entre la vitesse normale et la vitesse augmentée pour ne pas risquer de détruire le composant ainsi accéléré.

Quels sont les risques de l’overclocking pour un PC ?

Les risques encourus par le PC régulièrement overclocké sont tout simplement le raccourcissement de la vie du composant overclocké voire sa destruction si l’utilisateur procède trop souvent, ou de façon constante, à ce surfréquençage.

Si l’on fait le parallèle avec le moteur d’une voiture, ce serait en quelque sorte rouler de façon permanente ou trop souvent en surrégime, ce qui finit obligatoirement par l’abîmer ou le casser.

Cette manœuvre est donc à réserver à des machines puissantes qui peuvent supporter de façon ponctuelle l’overclocking.

Vous aimerez notre article sur les PC portables Panasonic et le PC portable MSI.

Comment overclocker le processeur d’un PC ?

Les fabricants de cartes graphiques ou de processeurs prévoient une cadence et un signal de l’horloge lors de la conception de leurs composants. Cela permet un fonctionnement stable de l’ordinateur et une préservation du processeur ou des composants dans le temps.

Cette opération de stabilité dans le fonctionnement de votre PC passe par le bridage en usine de ces composants à une fréquence donnée. Celle-ci est calculée par Intel ou AMD qui sont les deux plus gros fournisseurs de processeurs à l’heure actuelle.

Sachez tout d’abord que l’overclocking peut être réalisé de façon automatique par le processeur par la présence sur la carte mère d’une fonction de surcadençage. Il peut également être fait manuellement ce qui présente l’intérêt d’avoir un overclocking personnalisé et de réduire les risques de surchauffe. Le surcadençage manuel demande l’installation d’un logiciel dédié au sein de votre ordinateur.

Pour overclocker votre processeur, vous devez connaître sa température. Vous allez ensuite vérifier sa stabilité afin de ne pas risquer de l’endommager définitivement. Vous allez donc réaliser, ce que l’on appelle, un test de contrainte sur votre processeur, ce qui signifie le régler à un niveau supérieur avant vérification de son comportement.

Pour réaliser ce test de contrainte, vous devez installer un programme qui va pousser votre processeur au-delà des limites définies en usine et analyser son comportement. Prenez bien la précaution de vous assurer que l’intérieur de votre PC est propre et exempt de toute poussière et que les ventilateurs sont tous opérationnels.

Vous allez, durant ce test, vérifier régulièrement la température de votre processeur qui est le seul indicateur de sa souffrance éventuelle.

Ce test va ainsi vous donner les limites de tolérance supportées par votre processeur. Pensez à les noter avant de lancer l’overclocking.

Les étapes pour lancer l’overclocking de votre ordinateur sous Windows 10 :

  1. Pour lancer l’overclocking de votre PC, rendez-vous dans le dossier Système de votre PC (Windows + I (i majuscule) > Système > Mise à jour et sécurité.
  2. Cliquez dans le volet de gauche sur « Récupération ».
  3. Cliquez sur « Redémarrer maintenant » dans Démarrage avancé.
  4. Un nouveau menu apparaît à l’écran. Choisissez l’option Dépannage ou TroubleShoot.
  5. Cliquez sur « Options avancées » puis « Changer les paramètres du microprogramme ».
  6. Redémarrez votre ordinateur.
  7. Choisissez la valeur de multiplication de la vitesse en avançant palier par palier.
  8. Vérifiez que l’alimentation électrique supporte la variation.
  9. Redémarrez votre PC et effectuez un test de contrainte.
  10. Pensez à enregistrer vos paramètres à chaque redémarrage de votre PC.
  11. Remettez vos paramètres de base dès la fin de votre session d’overclocking.

Il est donc nécessaire de bien comprendre ce que peut engendrer un overclocking non adapté à votre matériel. Cette opération ne peut être menée que sur du matériel haut de gamme et ayant, surtout, une puissance adaptée pour supporter la charge de travail supplémentaire qu’il engendre.

Plus la fréquence est élevée et plus le processeur dégage de la chaleur. Si celle-ci n’est pas maîtrisée, il en résultera une détérioration certaine du composant overclocké. Prudence donc !

Quels composants internes peuvent être overclockés ?

Le processeur n’est pas le seul composant interne à pouvoir être overclocké. Vous avez la possibilité d’augmenter également la cadence de :

  • la carte mère ;
  • le moniteur ou écran de votre ordinateur ;
  • la carte graphique et le GPU qui est la mémoire vive de cette carte ;
  • la RAM ou mémoire vive de votre PC.

L’ensemble overclocké doit absolument rester stable au cours de son utilisation. Vous devrez donc agir sur le voltage de la carte mère et de la mémoire vive si vous désirez augmenter temporairement leur puissance.

Il est à noter que seule une carte graphique haut de gamme (spécialement développée pour le gaming) peut être overclockée. Comme pour l’overclocking du processeur, la carte graphique de votre PC doit avoir un excellent système de refroidissement pour limiter sa surchauffe. Vous pouvez ainsi, pour cela équiper votre boîtier d’un système de refroidissement watercooling où un fluide circulant vient refroidir, en plus des ventilateurs classiques, votre ordinateur et les pièces overclockées.

Peut-on overclocker un ancien PC pour faire tourner un jeu récent ?

Vous avez toujours la possibilité d’overclocker votre PC âgé de quelques années pour faire tourner un jeu récent. Il est malgré tout recommandé de bien vérifier les paramètres de surchauffe et surtout la capacité de votre PC à accepter cette montée en puissance.

Il est plutôt recommandé, si votre PC commence à prendre de l’âge d’envisager un nouvel investissement ou de changer certains composants internes pour éviter d’avoir recours à l’overclocking. Si cette manipulation ne peut pas détruire complètement votre ordinateur, elle peut malgré tout l’endommager et réduire l’espérance de vie de votre ordinateur. Prenez donc le temps de vérifier si tous les paramètres sont au vert avant de vous lancer dans l’overclocking.