Comment installer votre nouveau processeur ?

montage pc processeur

Vous avez décidé de faire évoluer votre ordinateur en achetant un nouveau processeur. Il est maintenant temps de l’installer en suivant la procédure recommandée. Cette opération n’est pas si compliquée, mais demande néanmoins de la patience et de la précision afin de ne pas endommager les autres composants de votre ordinateur et votre nouveau processeur.

Avant de remplacer votre processeur

Vous devez, avant de lancer l’installation de votre nouveau processeur, vérifier certains points. Le processeur est communément appelé le cerveau de votre PC, là où la carte-mère en est le cœur. Le rôle du processeur est de recevoir les ordres de l’utilisateur, de les décoder, d’effectuer les calculs utiles l’affichage à l’aide de la mémoire vive puis de procéder à l’affichage écran de la tâche demandée.

Changer son processeur pour un modèle plus évolué permet de redonner une seconde vie à son PC. Il faut néanmoins prendre garde à ce que les autres composants internes soient compatibles et qu’ils puissent supporter la puissance de celui-ci. Vous aurez donc pris soin, avant de choisir votre nouveau processeur, que la mémoire vive est bien adaptée. Si celle-ci est trop faible, vous devrez également la faire évoluer en ajoutant une barrette de mémoire RAM pour doubler sa capacité.

Les points à vérifier avant d’installer votre nouveau processeur sont :

  • la comptabilité des composants et notamment celle de la carte-mère ;
  • la puissance de votre boîtier d’alimentation qui doit supporter votre nouveau processeur ;
  • la présence d’un ventirad installé en usine au-dessus de votre processeur : si tel est le cas vous n’aurez pas besoin de pâte thermique ;
  • le sac antistatique de votre nouveau processeur est bien fermé hermétiquement : ne sortez votre processeur qu’au dernier moment pour éviter de lui faire prendre la poussière.

Le guide d’installation du processeur

Avant son installation, vous allez effectuer une dernière vérification du socket présent sur la carte-mère. Le socket est une prise qui sert à venir connecter votre processeur à la carte-mère. Si vous avez choisi un processeur de marque Intel, vous ne pourrez le faire fonctionner qu’à condition que le socket accepte les processeurs de cette marque.

Il est à noter qu’il est souvent impossible de changer le processeur d’un ordinateur portable puisque celui-ci est soudé à la carte-mère.

Ouverture du boîtier

La première opération consiste à éteindre et débrancher votre PC du secteur. Débranchez également les câbles des périphériques reliés à votre boîtier : imprimante, disque dur externe, souris, clavier et écran.

Couchez le boîtier sur une surface plane de préférence en bois. Ne le posez jamais sur une couverture qui, au contraire, apporterait de l’électricité statique qui est un des ennemis de votre ordinateur.

Passez vos mains sous l’eau et touchez le robinet pour vous décharger de toute électricité statique.

Selon le modèle de votre boîtier, dévissez le panneau latéral et posez les vis dans un petit récipient pour ne pas les égarer ou faites tourner les petites ailettes si votre boîtier en est équipé.

Prenez une photo de l’intérieur de votre PC avant de toucher à quoi que ce soit au cas où vous ayez des difficultés à remettre en place les différents composants.

Nettoyage de l’intérieur de votre PC

Un ordinateur est un véritable attrape-poussière surtout s’il est composé d’un boîtier tour posé au sol. Les ventilateurs captent la poussière environnante et la font se loger dans les moindres recoins de votre ordinateur.

Prenez donc le temps de nettoyer intégralement l’intérieur de votre ordinateur à l’aide d’alcool isopropylique, un chiffon doux, une petite brosse fine, une bombe à air comprimé et un petit aspirateur.

Pensez à démonter les ventilateurs et à nettoyer leurs pales ainsi que les autres composants internes qui devront, pour certains d’entre eux être débranchés de la carte-mère.

Repérage du ventilateur du processeur

Le ventilateur de votre processeur est facile à repérer. Prenez soin de débrancher les câbles d’alimentation et les éventuels composants qui gênent l’accès. Retirez doucement le ventilateur puis procédez à son nettoyage minutieux à l’aide d’une bombe à air comprimé si vous l’utilisez à nouveau.

Retirer le processeur de son emplacement

Après avoir retiré le ventilateur, vous avez directement accès au processeur. Vous allez donc l’ôter du socket dans lequel il se trouve inséré. C’est avec la mise en place de votre futur processeur, la partie la plus difficile à réaliser.

Prenez soin de retirer de façon parfaitement verticale votre ancien processeur pour ne pas endommager les trous du socket. Vous pouvez ensuite faire glisser sur le côté le socket.

Installer le nouveau processeur sur le socket

Une fois l’ancien processeur retiré, passez à nouveau vos mains sous l’eau et touchez le robinet pour éliminer l’éventuelle électricité statique qui a pu se reformer. Ouvrez avec précaution le sachet contenant votre nouveau processeur et sortez le composant en le tenant sur les bords uniquement.

Ne touchez surtout pas les broches fragiles et mettez en face les triangles dessinés sur le processeur avec ceux figurant sur le socket. Vous ne pourrez ainsi pas vous tromper de sens lors de sa mise en place.

Positionnez le processeur dans le socket en prenant soin que les broches soient bien alignées et en maintenant le processeur de façon horizontale. Ne forcez surtout pas, vous risqueriez d’endommager les broches de votre processeur.

Pourquoi installer de la pâte thermique sur le processeur ?

Votre processeur va être recouvert d’un ventilateur pour assurer son refroidissement. La chaleur dégagée par votre processeur doit donc être conduite vers le ventilateur. Le rôle de la pâte thermique est donc de transférer la chaleur de l’un vers l’autre.
Pour cela, vous allez déposer une noisette de pâte thermique sur le dessus de votre processeur, placez et fixez le ventilateur et refermez les crochets qui lui permettent d’être maintenu à la carte-mère.

Branchement des câbles et alimentation

Rebranchez l’ensemble des câbles et vérifiez que tout est bien fixé. Reliez le boîtier de votre PC au secteur et allumez votre ordinateur. Si vous n’avez changé que le processeur, votre ordinateur doit démarrer normalement. Vérifiez que votre système reconnaît bien votre processeur. Si tel est le cas, vous pouvez maintenant refermer le boîtier et remettre en place votre PC.