Comment assurer la sécurité d’un répéteur WiFi ?

sécurité wifi

La technologie WiFi a été développée il y a près de deux décennies. Bien qu’il soit très pratique de se connecter à Internet sans fil, elle ouvre une porte sur vos informations personnelles. En effet, des personnes peu scrupuleuses auraient moins de difficultés à pirater une connexion WiFi qu’une installation filaire utilisant des câbles Ethernet si elles voulaient s’introduire dans vos PC. Dans cet article, nous allons voir pourquoi il est important de sécuriser votre réseau domestique et quelles sont les options dont vous disposez pour le faire.

Pourquoi devrais-je protéger mon répéteur WiFi ?

Si le nombre de connexions WiFi dans nos maisons a augmenté ces dernières années, les risques d’intrusions hostiles ont également augmenté, ce qui est une triste vérité. Il est malheureusement impossible de compter le nombre de personnes dont les données sensibles (scans de documents d’identité, informations de cartes de crédit, identifiants de sites web) ont été volées sur leurs appareils connectés. Malgré le danger d’être piraté, beaucoup trop de personnes ne protègent pas leurs réseaux sans fil.

Si vous avez récemment acheté un répéteur WiFi pour étendre la portée du signal émis par votre box Internet, ou si vous envisagez de le faire prochainement, c’est le moment de penser à la sécurité de votre installation. Des individus potentiellement dangereux peuvent accéder à votre réseau WiFi. Il est fortement conseillé d’aller au-delà des cryptages de sécurité tels que WPA2 pour protéger adéquatement vos données. Les individus désireux de pénétrer votre réseau pourront toujours le faire en utilisant des logiciels spécifiques disponibles sur le Darknet, même s’ils atténuent le problème.

Les professionnels courent un danger encore plus grand. Les conséquences du piratage peuvent être graves, tant sur le plan financier que sur celui de l’image de marque de votre entreprise. Si vous administrez un site de commerce électronique depuis votre domicile en utilisant la connexion WiFi fournie par votre box Internet (ou répliquée par votre répéteur WiFi), vous devez être extrêmement prudent. Pensez à l’impact sur votre entreprise si les informations de paiement de vos clients étaient dérobées…

A LIRE AUSSI  Que faire en cas déconnexion de mon répéteur WiFi ?

Comment utiliser un répéteur WiFi pour sécuriser votre réseau wifi étendu

Ces derniers mois, les ventes de répéteurs WiFi ont augmenté de manière significative. En effet, nous sommes nombreux à avoir dû investir dans ces petits appareils connectés pour pouvoir faire du télétravail ou regarder des vidéos en streaming en raison de la restriction. Nous avons choisi de vous aider à vous protéger d’éventuelles agressions informatiques après avoir abordé le choix de votre répéteur WiFi.

Il existe des options pour améliorer la sécurité de votre réseau WiFi qui ne nécessitent pas d’être un expert en informatique pour les déployer. Même si le danger zéro n’existe pas, la prise de ces précautions réduira considérablement la menace :

Les paramètres de configuration par défaut doivent être modifiés.

C’est la première mesure à prendre. De nombreuses personnes laissent les identifiants et mots de passe par défaut définis lors de l’installation du matériel (alors qu’ils sont facilement récupérables sur Internet par des individus malveillants). Ces informations sont pourtant vitales et sensibles. Elles vous permettent d’accéder à l’interface administrateur et vous donnent un contrôle total sur votre réseau domestique. Par conséquent, nous vous conseillons vivement de créer un mot de passe difficile qui comprend une combinaison de lettres, de chiffres et de caractères inhabituels. Vous pouvez également rendre la diffusion du SSID invisible dans votre voisinage en modifiant les paramètres de votre routeur ou de votre box Internet.

Le filtrage MAC doit être utilisé.

Ce n’est peut-être pas la méthode la plus simple à appliquer si vous avez un grand nombre d’appareils connectés, mais elle est relativement efficace. Le but du filtrage MAC est de choisir (un par un) les appareils qui sont autorisés à se connecter à votre réseau WiFi. Chaque équipement connecté au réseau possède sa propre adresse MAC. Si votre routeur, votre box Internet ou votre répéteur WiFi dispose de cette fonction, vous pourrez réduire la liste des appareils qui peuvent se connecter à votre réseau sans fil. Ceux qui ne sont pas sur la liste ne pourront pas se connecter.

A LIRE AUSSI  Puis-je connecter autant de prises CPL que je le souhaite ?

Désactivez l’option WPS.

Le WPS est pris en charge par de nombreux répéteurs WiFi, notamment le TP-Link RE650 et le Netgear EX6130-100FRS. Si cette fonction est très utile pour connecter rapidement votre boîtier à votre réseau sans fil, elle est malheureusement peu sûre. Des personnes malveillantes peuvent simplement capter le signal et l’utiliser pour accéder à vos données numériques. Nous vous recommandons de désactiver le WPS et de configurer l’installation de votre nouvel équipement à l’aide de votre navigateur afin de réduire les risques d’infiltration.

Mise en place d’un VPN

Cette solution, bien que nécessitant quelques connaissances informatiques, est l’une des plus efficaces. Un réseau privé virtuel (VPN) est un programme qui peut vous aider à cacher votre identité ou à faire croire que vous vous connectez depuis un autre endroit que celui où vous vous trouvez. Vous pouvez également crypter toutes les données qui transitent par votre domicile par ce biais (via votre box Internet, le répéteur WiFi, les objets connectés, etc.) Il existe des VPN gratuits, mais leur utilisation des données n’est pas toujours claire, et leur vitesse est parfois limitée. Par conséquent, il peut être prudent de souscrire un abonnement auprès des géants du secteur comme ExpressVPN ou NordVPN.

Solutions alternatives

Les réseaux WiFi sont évidemment pratiques pour utiliser votre connexion haut débit, mais il existe d’autres options moins risquées pour vos informations personnelles. La connexion par câble Ethernet est la plus sûre. Si vous voulez pouvoir accéder à l’internet en toute sécurité chez vous, vous devez connecter vos appareils aux ports RJ45 de votre box internet ou de votre routeur. Les pirates ne peuvent pas avoir accès à vos appareils reliés si vous utilisez des réseaux câblés. S’ils ne disposent pas d’un câble physiquement relié à votre domicile, ils ne pourront pas s’infiltrer dans votre réseau.

A LIRE AUSSI  CPL Wifi et Répéteur Wifi : comment faire le bon choix pour sa connexion ?

Depuis quelques années, des fabricants tels que Devolo proposent des boîtiers hybrides qui combinent CPL et WiFi. Plus sûrs que les répéteurs WiFi ordinaires, ils utilisent la connexion par courant porteur pour véhiculer les données de votre ordinateur. La fonction point d’accès vous permet de créer un réseau WiFi auquel vous pouvez connecter vos équipements préférés.

 

Que vous utilisiez un répéteur WiFi ou le signal généré par votre box Internet, vous savez maintenant comment sécuriser l’accès à votre réseau sans fil. Si l’utilisation du WiFi pour se connecter à Internet est très pratique (voire nécessaire pour les tablettes ou smartphones dépourvus de connexions RJ45), vous avez remarqué qu’il existe des moyens permettant de réduire les risques d’infiltration.