Les meilleures cartes graphiques 4K pour le gaming en 2021

Les meilleures cartes graphiques 4K pour le gaming en 2021

Le marché des cartes graphiques est en perpétuelle évolution, offrant aux gamers et créateurs de contenu toujours plus d’options performantes pour profiter pleinement de la résolution 4K. Dans cet article, nous allons vous présenter les meilleures cartes graphiques 4K du moment et répondre à certaines questions fréquentes sur ce sujet.

NVIDIA GeForce RTX 3090 : La reine incontestée

La GeForce RTX 3090 constitue le fleuron actuel de NVIDIA et se positionne comme la carte graphique ultime en matière de performances. En plus d’une puissance exceptionnelle lui permettant de faire tourner les jeux les plus gourmands en 4K et au-delà, elle bénéficie de toutes les dernières technologies NVIDIA telles que le ray tracing et DLSS 2.0.

De quelle quantité de mémoire ai-je besoin pour les jeux 4K ?

La question de la mémoire vidéo (VRAM) est cruciale lorsque l’on souhaite jouer en très haute résolution. Les jeux 4K requièrent une quantité importante de VRAM pour stocker les textures et autres données nécessaires. La GeForce RTX 3090 offre ainsi 24 Go de GDDR6X, largement suffisant pour faire face à cette exigence.

AMD Radeon RX 6900 XT : Le challenger

Chez AMD, c’est la RX 6900 XT qui tient le haut du pavé. Elle se veut une alternative solide à la RTX 3090 de NVIDIA, en offrant des performances très proches pour un tarif généralement inférieur. La RX 6900 XT embarque également 16 Go de VRAM GDDR6 et supporte également les technologies avancées comme le ray tracing.

NVIDIA GeForce RTX 3080 : Un excellent rapport performance/prix

Pour ceux dont le budget est plus serré, la GeForce RTX 3080 constitue une option très intéressante. Bien qu’un peu moins véloce que sa grande sœur la RTX 3090, elle reste tout de même largement capable de fournir d’excellentes performances 4K tout en étant bien plus abordable à l’achat. Sa configuration comprend 10 Go de VRAM GDDR6X et elle bénéficie elle aussi des dernières innovations NVIDIA.

AMD Radeon RX 6800 XT : Une autre alternative compétitive

Du côté d’AMD, la RX 6800 XT est elle aussi une carte graphique s’imposant comme une excellente candidate dans la course à la 4K. Avec 16 Go de VRAM GDDR6 et des performances très probantes, elle propose un choix attractif pour ceux qui préfèrent miser sur le rouge. Toutefois, il convient de noter que son implémentation du ray tracing est légèrement en retrait par rapport aux solutions NVIDIA.

Puis-je jouer à des jeux 4K sur un écran 1080p ?

La réponse est oui. Vous pouvez jouer à des jeux 4K sur un écran 1080p grâce à une technique appelée supersampling, qui consiste à calculer l’image en 4K et la réduire ensuite en 1080p. Cela permet d’améliorer nettement la qualité de l’image par rapport à un rendu natif en 1080p.

A LIRE AUSSI  Le guide ultime pour choisir la meilleure Carte Graphique RTX 3060 Ti

NVIDIA GeForce RTX 3060 Ti : L’entrée de gamme pour la 4K

S’il existe une carte graphique capable de proposer une expérience 4K acceptable sans trop vider le porte-monnaie, c’est bien la GeForce RTX 3060 Ti. Bien qu’elle ne puisse rivaliser avec les modèles haut de gamme précédemment cités, elle demeure tout de même capable de faire tourner de nombreux jeux en 4K à condition de faire quelques compromis sur les paramètres graphiques. On apprécie ici ses 8 Go de VRAM GDDR6 et son support du ray tracing et DLSS 2.0.

Les jeux 4K en valent-ils la peine ?

Tout dépend de vos attentes en matière de qualité visuelle et de budget. Les jeux 4K offrent un niveau de détails et de netteté incomparables, mais leurs exigences hardware sont également supérieures. Il s’avère nécessaire de posséder non seulement une carte graphique performante, mais aussi un écran adapté et capable d’afficher cette résolution.

Puis-je overclocker une carte graphique pour jouer en 4K ?

Si l’overclocking peut permettre de gagner quelques FPS supplémentaires, il ne transformera pas pour autant une carte graphique d’entrée de gamme en monstre de puissance 4K. L’overclocking apporte en général des gains marginaux et comporte également certains risques tels que la surchauffe ou l’instabilité du système.